Èzuli Films, c’est trois co-fondateurs et associés portés par des valeurs et des sensibilités communes ; la passion de notre métier, l’intégrité, le respect de l’individu et des minorités, l’entraide, le féminisme et la protection de l’environnement. Nous souhaitons produire des films qui dénoncent à notre manière, des sujets difficiles et complexes grâce à la fiction. Nos sensibilités exacerbées, nos visions de la vie, de l’être humain et de la planète se complètent parfaitement pour porter à l’écran des thématiques telles que, le féminisme, la violence, les drames humains, les relations toxiques, l’environnement et l’injustice en général. Ce trio d’incontournables et de travailleurs acharnés peut déplacer des montagnes et contourner les nombreuses embûches de ce métier, grâce à leur ténacité. 

L’équipe travaille avec des pigistes, comme toute boîte de production cinéatographique et soutient à la production, des réalisateurs et scénaristes dont les valeurs collent aux leurs.

 

 

Sabrina Merceron — présidente et productrice
Professionnelle des communications, relations publiques, événementiels et productions corporatives, Sabrina est une passionnée qui ne compte jamais ses heures et qui crois au travail bien fait ! Véritable femme d’équipe, engagée, sensible et empathique, elle apprécie le rôle de leader qui veille au bien-être de tous. Fille des îles, Haïtienne d’origine, sa Gaspésie d’adoption, avec sa mer et sa nature grandiose sont rapidement devenues pour elle un besoin essentiel. Anthropologue dans l’âme, elle aime écouter, apprendre, transmettre et adore la vie en communauté afin d’être plus proche des gens et aider qui en a besoin. Elle a l’âme d’une entrepreneure et la vision nécessaire à la réussite d’Èzuli Films. Avec sa persévérance et sa résilience, gageons qu’elle sera au cœur de grands projets de développement culturel et régional.

 

Émilie Lemay — scénariste et productrice
Émilie, diplômée d’un bac de Concordia en cinéma et production de films, souhaitait devenir écrivaine étant petite et cela n’a pas changé. Petit rat, non pas de bibliothèque, mais de l’écriture, elle n’aime rien de moins que de faire ses recherches et d’écrire des scénarios de films tous plus éloquents les uns que les autres. Profondément humaniste et féministe, sensible, discrète et à l’écoute, elle a décroché un second diplôme en travail social et défend la cause des femmes maltraitées et laissées pour compte avec énormément de pudeur. C’est pour mieux défendre ses convictions qu’elle veut scénariser des histoires difficiles, ancrées dans le réel et insufflées de l’espoir d’un changement. Elle souhaite porter au grand écran des personnages forts, sensibles qui se battent pour les mêmes principes qui lui ont permis de fonder Èzuli films avec ses deux comparses. L’ultime but est de faire évoluer les mentalités en donnant une voix aux oubliés de notre société.

 

Mathieu Cyr — réalisateur, scénariste et producteur
Mathieu, la Gaspésie chevillée au corps, est un grand sensible, un homme, un vrai, qui peut pleurer et s’exprimer sans fard. D’une intégrité sans faille, éternel mélancolique, il n’observe pas le monde avec des lunettes roses, mais tel qu’il est vraiment : ni bon, ni mauvais, mais bon et mauvais. Ses images sont toujours poétiques, et aussi brutes, crues et naturelles. Son cinéma rêvé est, subversif, provocant, engagé, mais jamais banal. Passionné du grand écran depuis toujours, il veut s’en servir aussi pour dénoncer des sujets sociétaux délicats, d’une manière coup de poing qui lui ressemble. Créatif pur, il a une imagination débordante qui peut tourner le sujet le plus commun, en histoire inédite.

Émilie et Mathieu forment un duo créatif parfait, car leurs sensibilités et leurs valeurs ne font qu’une. Ils se complètent idéalement, car l’un à la tête dans les nuages et l’autre, les pieds ancrés au sol